Musée de la comtesse de Ségur

Musées

Le musée de la Comtesse de Ségur retrace l'histoire de cette romancière russe arrivée en France en 1817. Découvrez sa vie à travers les salles du musée.
En 1980, l'Association des Amis de la Comtesse de Ségur ont conçu ce musée à l'aide de documents sur l'écrivain et sa famille, ainsi que sur son œuvre.
La Comtesse de Ségur a écrit de nombreux romans comme les Malheurs de Sophie, Un bon petit Diable ou encore Jean qui grogne et Jean qui rit.

Histoire

 

C’est le 19 Juillet 1799, selon le calendrier grégorien, ou le 1er Août 1799 selon le calendrier Byzantin, que naissait à Saint-Pétersbourg en Russie, Sophie Rostopchine, future Comtesse de Ségur.

Le 14 Juillet 1819, Sophie épouse Eugène de Ségur à Paris. En 1821, le jeune couple achète le château et la terre des Nouettes à Aube. Dès lors, et jusqu’en 1872, le château des Nouettes va devenir « ... un lieu de bonheur pour la Comtesse de Ségur qui y passa les plus beaux moments de son existence » (J.M. Ergal et MJ. Strich - la Comtesse de Ségur - 1990).A cinquante-sept ans, en 1856, la Comtesse de Ségur fait son entrée dans la littérature, devenant l’auteur vedette de la Bibliothèque Rose, célèbre collection de la Librairie Hachette. Les Nouettes, Aube et la Normandie auront une place de première importance dans ses écrits.

C’est en 1980 que se situe la création de l’Association des Amis de la Comtesse de Ségur dont l’objectif principal a été l’organisation du Musée rassemblant des documents sur l’écrivain, sa famille et ses amis, et sur son œuvre. L’Association développe autour du Musée des activités culturelles destinées à faire découvrir ou redécouvrir l’auteur.

Réservation